Volcans

L’association Cadrans est très heureuse de vous annoncer la parution du premier ouvrage proposé par ses éditions :

Volcans

Poèmes, proses et études,

de Yves Bergeret (et alii.)

Ce livre, disponible à la vente dès à présent, réunit l’intégralité des textes – poèmes et proses – du poète-plasticien Yves Bergeret autour de la thématique du volcan, ainsi que quelques reproductions de ses œuvres.

Ils sont accompagnés et commentés par diverses études émanant de chercheurs, critiques et artistes internationaux dans un esprit de dialogue des univers de pensée et de création cher à Cadrans.

_DSC0130

Si vous souhaitez commander un ou plusieurs exemplaires, vous pouvez d’ores et déjà en faire la demande en envoyant un chèque à l’ordre de l’Association Cadrans, en précisant le nombre d’exemplaires souhaités, à l’adresse suivante :

Association Cadrans, 3 rue Damiens, 92100 Boulogne-Billancourt.
Le prix d’un exemplaire frais de port inclus est à 15€.

Des lectures et expositions auront lieu à la rentrée prochaine, au minimum à Paris, où le livre et les oeuvres seront présentées en public. Nous vous en tiendrons informés, dans l’espoir d’avoir le plaisir de vous y rencontrer.

*****

Quelques informations sur le livre :

144 pages
16 pages de quadrichromie
Imprimé à 500 exemplaires

(texte de la 4° de couverture)

Depuis les débuts de son œuvre, le poète-plasticien Yves Bergeret développe une pratique de création entièrement nourrie du dialogue avec les grands espaces. Alpes, Islande, Martinique, Mali, Sicile, Réunion etc., autant d’endroits où s’opère à travers lui l’émergence d’une parole poétique riche et dense, en pleine résonance avec le lieu.

Cet ouvrage, étoffé par les contributions de quelques accompagnateurs et collaborateurs du poète, rassemble l’ensemble des travaux réalisés par Yves Bergeret sur divers volcans à travers le monde.

Métaphores éclatantes de la violence contemporaine, Montagne Pelée, Etna, Piton de la Fournaise deviennent aussi lieux de création contemporaine et d’humanité en acte.

 

Avec des textes de :
Monchoachi, Tiziana Abate, Giuseppe Ingaglio, Simone di Franco, Xavier Lemaître, Arsène Caens, Thomas Cantens
et des oeuvres de Robert Groborne

 


 

ERRATUM

– p. 66 :

17
Cisaillement et nomination par le son

Salut, son du tambour
qui ôtes au monde la verticale et l’horizontale
et libères le volcan sur la rive de la tendresse sauvage.

Salut, son du tambour
qui assieds le volcan sur les genoux du meurtre
et me délies dans le versant lumineux de la parole.

Salut, son du tambour
qui ignores la pitié
et m’assieds sur la plage
à côté de l’origine de mon nom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s